Animalerie

Guide pour créer votre propre vivarium

Un vivarium est un excellent moyen de recréer l’environnement naturel de vos animaux de compagnie exotiques. Que vous souhaitiez créer un habitat pour des reptiles, des amphibiens ou des insectes, fabriquer votre propre vivarium peut être une expérience enrichissante et gratifiante. Dans cet article, nous allons aborder les différentes étapes à suivre pour construire un vivarium adapté aux besoins de vos animaux.

Planification et choix des matériaux

Avant de commencer à construire votre vivarium, vous devez déterminer les besoins spécifiques de l’espèce que vous souhaitez accueillir. Ceci inclut des éléments tels que l’espace requis, la température, l’humidité et l’éclairage appropriés.

Une fois ces informations en main, vous pouvez choisir le vivarium qui convient le mieux à vos animaux. Il existe plusieurs types de vivariums, notamment :

  • Vivarium tropical humide
  • Vivarium désertique
  • Vivarium aquaterrarium (partie terrestre et partie aquatique)

Ensuite, sélectionnez les matériaux nécessaires pour construire votre vivarium. Les plus couramment utilisés sont :

  • Verre
  • Acrylique
  • PVC
  • Bois

Le choix du matériau dépendra de la taille et du type de vivarium que vous souhaitez créer, ainsi que de votre budget.

Construction du vivarium

Assemblage des parois

Pour commencer, mesurez et découpez les panneaux pour les parois de votre vivarium en fonction des dimensions souhaitées. Si vous utilisez du bois ou du PVC, il est recommandé d’appliquer un vernis ou une peinture non toxique pour protéger le matériau contre l’humidité.

Ensuite, assemblez les parois à l’aide de vis, de colle ou de joints en silicone. Assurez-vous que les joints sont bien étanches pour éviter tout risque de fuite ou d’évasion.

Installation des portes

Les vivariums en verre et en acrylique nécessitent généralement des portes coulissantes pour faciliter l’accès à l’intérieur. Pour cela, installez des rails en aluminium ou en plastique sur les bords supérieurs et inférieurs de la paroi avant. Insérez ensuite les panneaux de porte dans les rails et fixez-les avec des clips ou des loquets de sécurité.

Pour les vivariums en bois ou en PVC, vous pouvez opter pour des portes battantes ou pivotantes. Dans ce cas, fixez les charnières et les poignées aux panneaux de porte, puis vissez les portes à la structure du vivarium.

Aménagement intérieur

Installation du système de drainage

Un système de drainage est essentiel pour évacuer l’excès d’eau et maintenir un niveau d’humidité approprié dans le vivarium. Pour ce faire, commencez par ajouter une couche de matériau de drainage au fond du vivarium, comme des billes d’argile expansée, des cailloux ou de la perlite.

Recouvrez ensuite le matériau de drainage d’un tissu à mailles, tel qu’un géotextile, pour empêcher le substrat de se mélanger au drainage.

Préparation du substrat

Afin d’assurer le bien être de l’espèce hébergée , vous devez lui fournir un mélange pour substrat de vivarium qui est adapté à ses besoins. Il peut être composé de différents matériaux, tels que de la tourbe, du coco, du sable, de l’écorce ou de la mousse. Veillez à utiliser un substrat non toxique et exempt de produits chimiques nuisibles.

Étalez une couche uniforme de substrat sur le tissu à mailles, en prenant soin de créer des zones de relief pour encourager l’exploration et offrir des cachettes à vos animaux.

Ajout de la décoration et des plantes

Intégrez des éléments de décoration tels que des roches, des branches et des racines pour reproduire fidèlement l’habitat naturel de vos animaux. Assurez-vous que ces éléments sont stables et sans danger pour les occupants du vivarium.

Les plantes vivantes contribuent à créer une atmosphère plus naturelle et aident à réguler l’humidité dans votre écosystème miniature. Choisissez des plantes adaptées aux conditions de votre vivarium (tropical, désertique, etc.) et non toxiques pour vos animaux. N’oubliez pas de prévoir un éclairage adapté aux besoins des plantes choisies.

Installation du système de chauffage et d’éclairage

Selon les espèces hébergées, il sera nécessaire d’installer un système de chauffage pour maintenir une température adéquate. Les options courantes incluent les tapis et les câbles chauffants, ainsi que les lampes chauffantes. Veillez à disposer d’un thermostat pour contrôler la température et éviter la surchauffe.

Pour l’éclairage, choisissez des ampoules ou des tubes fluorescents adaptés aux besoins de vos animaux et de vos plantes. Certaines espèces ont aussi besoin d’un apport en rayons UVB pour synthétiser la vitamine D et assurer une croissance saine.

Apport final : la litière de feuilles mortes

Enfin, ajoutez une couche de litière de feuilles mortes sur le substrat pour favoriser la décomposition et aider au maintien de l’humidité. Cette litière offre également des cachettes supplémentaires pour les animaux et participe à recréer un environnement naturel.

Une fois toutes ces étapes réalisées, votre vivarium personnalisé sera prêt à accueillir ses premiers occupants. Surveillez régulièrement la température, l’humidité et la santé de vos animaux pour garantir leur bien-être et ajustez les paramètres du vivarium si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *